Sentiers de randonnées


Se balader autour de Lescouët
 

J’apprécie de me promener à la campagne d’autant plus que notre environnement offre, la possibilité de notre belle région.

Au début de l’été dernier, j’ai eu l’occasion de rejoindre Annie et Nicole du bourg, an
imatrices de randonnées, pour découvrir quelques promenades agréables et d’un faible niveau de difficulté.

Bien qu’il existe de nombreux chemins, tous ne sont pas entretenus et quelques un comportent divers obstacles (la plupart de type animalier!). C’est pourquoi nous avons retenu comme parcours de balade, les routes et les chemins agricoles. Nous essaierons vraisemblablement de nouveaux parcours plus difficiles dès le printemps

 

Les promenades que nous avons faites jusqu’à présent, d’une durée d’une heure et demie à deux heures et demie, démarrent dans le bourg et peuvent tout à fait, avec de la volonté et de l’envie, durer davantage et être appréciées en toute saison.

 

Ce que j’aime dans notre campagne est la diversité
du paysage: collines, vallées, zone humides,rivières, étangs… tous agréables à l’oeil ! Je suis toujours enchantée quand je vois des orchidées sauvages dans les prairie, un hêtre qui prend une teinte automnale ou encore des champignons dans les bois et sous-bois. Parfois, si je suis très discrète, je peux me voir être regardée par un chevreuil ou deux; je peux aussi apercevoir une chouette ou encore être survolée par un oiseau de proie.

Souvent, je suis ravie de croiser des habitants, lesquels connaissent déjà ces sentiers.

Voici quelques unes des promenades effectuées:

  • Une promenade toute simple: elle passe par Kerivon, Kerallic et Botervio

 

  • Une autre passe par Kerviron en direction du le Guernic puis à travers les champs de Paner jusqu’a Prat-ar-Mel pour arriver devant la chapelle de Kermez avant de regagner le bourg 

 

  • Celle-ci encore , qui est circulaire: prend la direction de Langoëlan et la chapelle de St. Sylvestre pour se rendre jusqu’au village de Kergoët, haut lieu de la Résistance bretonne face aux nazis.

 

  • Une dernière idées de promenade? Quitter le bourg pour se rendre à Monplaisir, et les villages voisins, en empruntant le chemin qui longe le presbytère, côté cimetière. Pourquoi ne pas y inclure quelques pas de plus vers le petit ruisseau pour s’y tremper le bout des orteils quand il fait chaud?

 

J’espère, à court terme, produire un petit dépliant avec plus de détails de chaque balade en y mentionnant le circuit, la distance et le temps estimé pour que tout le monde puisse facilement trouver des chemins de balade à Lescouët et autour de Lescouët.

Je tiens à remercier chaleureusement Annie et Nicole pour leur précieuse aide et leur très agréable compagnie!

Louise Palmer